27 Javier Pastore

Modérateurs: nikoinho, jebay007

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 30 Nov 2014, 16:56

La prolongation de Javier Pastore se précise !

Érigée en priorité par le président Al-Khelaïfi en personne, la prolongation de contrat de Javier Pastore en faveur du PSG est en passe de se concrétiser.

« On discute avec lui et on souhaite le prolonger. C’est un joueur avec lequel j’entretiens des liens forts. Je l’ai beaucoup soutenu. Il est très important car il a été le premier joueur du projet à nous avoir rejoints. Il sera le dernier à le quitter. » Il y a quelques jours, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi confiait au Parisien vouloir prolonger Javier Pastore. Un désir partagé par le joueur, qui employait les mêmes mots il y a de cela quelques mois pour évoquer son avenir, alors que sa situation était plus délicate au sein du club francilien.

Autant dire qu’aujourd’hui, alors qu’il enchaîne les belles prestations, son envie de prolonger l’aventure est d’autant plus forte. D’où l’hypothèse de négociations rapides, pouvant déboucher sur un accord dans de brefs délais. C’est ce que confirme aujourd’hui TMW, qui affirme que la signature du nouveau contrat interviendra la semaine prochaine.

Lié au PSG jusqu’en 2016, Javier Pastore repoussera l’échéance de deux ans, soit jusqu’en 2018. Le média transalpin ajoute qu’il n’y a plus qu’à définir les derniers détails, et nul doute que ce bail s’accompagnera d’une juteuse revalorisation salariale. Auteur de débuts mitigés sous la tunique rouge et bleue, le talentueux argentin, 25 ans, est donc plus que jamais en passe de se voir récompensé pour sa prise de relief.
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Publicité

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 30 Nov 2014, 21:37

Pastore : « J’ai fait le bon choix en rejoignant le PSG »

Invité du Club du Dimanche sur beIN Sports, Javier Pastore a fait le tour de l’actualité du PSG mais aussi du football mondial. Le milieu offensif parisien, qui s’est exprimé dans un très bon français, a évoqué sa jeunesse, l’influence de Leonardo dans son transfert, mais aussi ses déclics avec Nasser Al-Khelaifi et Laurent Blanc.

But contre Barcelone et confrontation du 10 décembre
« Mon but face au Barça ? Oui c’était un beau but. C’était bien mais malheureusement nous nous sommes pas qualifiés. C’était quand même un bon souvenir. Le match du 10 décembre ? Nous attendons ce match retour pour voir si nous avons un bon niveau en Ligue des Champions ou pas. Ce sera un grand match avec beaucoup de supporters au Camp Nou. Ca sera bien pour savoir si nous sommes au top ou pas ».

Lionel Messi
« J’ai une très bonne relation avec lui. Il a pris beaucoup de confiance dans sa communication pour arriver capitaine de l’Argentine. Tout le monde attend beaucoup de lui. On l’a vu lors du Mondial. Tous les argentins le regardent, il est immense pour tout le monde. Même nous, les joueurs, on le regarde aussi parce que c’est le meilleur. J’aime beaucoup aller en équipe nationale et m’entraîner avec lui comme avec les autres joueurs ».

Carlo Ancelotti
« Nous avons une très bonne relation. C’est un grand entraîneur. Il a un respect très fort avec ses joueurs. Je suis content qu’il batte des records. C’est bien pour lui. Je suis content de l’avoir eu comme technicien à Paris ».

Le transfert au PSG
« Vers la fin de ma dernière saison à Palerme, beaucoup de clubs sont arrivés pour discuter avec moi et mon agent. Mais l’intérêt de le plus concret était le PSG, avec Leonardo. Nous avons eu beaucoup de contacts mais à la fin j’ai choisi Paris ».

Différence tactique entre Ancelotti et Blanc
« Ce sont deux méthodes différentes. Avec Ancelotti, on travaillait beaucoup plus la tactique. Nous jouons un peu plus derrière et on se pressait pour contre-attaquer. Avec Blanc, on joue avec la possession, on doit avoir du mouvement au milieu de terrain et arriver avec beaucoup de joueurs à l’approche de la surface adverse ».

Son style de jeu cette saison
« J’espère continuer comme ça, continuer de m’améliorer. Je me sens bien cette année, j’ai beaucoup de confiance. L’équipe joue beaucoup plus pour moi cette année par rapport à l’année dernière. J’aime beaucoup avoir cette liberté pour trouver les espaces libres sur le terrain. J’aime changer ma position avec les attaquants et revenir derrière avec les milieux. Blanc m’a dit « je veux que tu joues plus libre ». Mais quand il est arrivé l’équipe était formé. On a mis un peu de temps pour changer de méthode. Le déclic ? Avant, je pensais tout le temps que c’était impossible de bien jouer et faire un travail défensif. Ce n’est pas vrai. Je peux faire très bien faire les deux. Je pense que c’était des fausses pensées. On peut lier les gestes techniques et faire un marquage. J’ai compris beaucoup de choses, le coach et les joueurs me donnent beaucoup de confiance ».

Yohan Cabaye
« Je ne pense pas qu’il va partir. Il est très bien dans le groupe. C’est un grand joueur et un très bon garçon. Ce serait bien s’il restait avec nous. C’est vrai qu’on a beaucoup de joueurs au milieu. J’espère qu’il va faire de meilleurs sorties pour essayer de gagner sa place ici ».

Les critiques et un possible départ l’année dernière
« Je n’ai pas pensé à partir. Mais j’ai beaucoup réfléchi l’année dernière. J’ai parlé avec le président pour demander s’il voulait que je parte. il m’a donné sa confiance et m’a dit « tu restes et démontre moi que tu peux jouer ici ». J’ai commencé à travailler avec beaucoup d’intensité. Je savais que cette année arrivait et qu’il n’y avait pas beaucoup de joueurs pour la pré-saison. Je savais que j’aurais 3/4 matches en début de saison pour montrer mon vrai niveau. C’est cela qui s’est passé. J’en suis ravi. Un déclic ? C’est possible que ce soit l »entretien avec le président. Il m’a donné beaucoup de confiance. J’ai tout fait pour changer. La vérité, c’est le joueur qui change sa façon de jouer, pas le coach ou les journalistes ».

Angel Di Maria
« Je lui ai demandé pourquoi il n’était pas venu (rires). Mais c’est lui qui a décidé. Je pense que ça a failli se faire avec le PSG. Ils se sont beaucoup parlés. Mais Manchester United est arrivé et ils ont acheté un très grand joueur. Il peut défendre, attaquer, tout faire. Eliminer 3 joueurs en 5 secondes, normalement c’est impossible… ».

Retour en sélection argentine
« C’est une sensation que j’avais perdu pendant trois ans. Aujourd’hui, je suis de retour et c’est une joie immense. Mais bien sûr que j’étais déçu d’avoir raté la Coupe du Monde ».

Son enfance
« Quand je retourne en Argentine voir mes amis je pense à tout ça. Dans ma jeunesse, je pensais seulement à rigoler pour jouer au foot. Aujourd’hui, j’ai un niveau mondial important. Alors je comprends tous les efforts que j’ai réalisé. C’est ma vie ».

L’influence de Leonardo dans son transfert
« Il est venu vers moi. Il m’appelait tous les jours, parfois trois ou quatre fois par jour. A la fin je ne voulais plus répondre (rires). C’était lui mais aussi le projet du PSG qui m’a décidé. J’ai cru au projet. Après, je voulais venir à Paris dans cette grande ville. Il y avait beaucoup de choses dans la balance. Mais j’ai fait le bon choix ».
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 09 Déc 2014, 17:00

« Regarder le Mondial à la télé a été un déclic »

Javier Pastore est l'un des meilleurs joueurs parisiens depuis le début de saison. Avant de défier le Barça demain, l'Argentin se livre à coeur ouvert.

À la faveur d'une bonne préparation, des méformes des uns et des blessures des autres, Javier Pastore est devenu en quelques mois le joueur de champ le plus utilisé par Laurent Blanc. Auteur d'un bon début de saison, l'Argentin postule logiquement à une place de titulaire demain face à Barcelone même s'il se trouve en ballottage avec, notamment, Verratti et Matuidi.

El Flaco (le maigre) nous raconte sa transformation et revient sur la dernière intersaison où il a failli quitter Paris.

Avez-vous le sentiment de vivre le meilleur début de saison de votre carrière ?
JAVIER PASTORE. Ici en France, oui. Lors de ma première année à Paris (NDLR : en 2011-2012), je crois me souvenir que j'avais inscrit sept buts à la mi-championnat. A l'époque, j'évoluais surtout dans un registre offensif et ma position sur le terrain était différente puisque je jouais comme deuxième attaquant. Aujourd'hui, j'attaque, je défends, j'ai les deux facettes et ma contribution au jeu de l'équipe est plus importante. C'est pourquoi je pense être meilleur aujourd'hui.

Et sur l'ensemble de votre carrière ?
Je ne sais pas. Ma deuxième année à Palerme était très bonne. J'avais fait une saison incroyable. Ici en France, on ne me voyait pas jouer mais c'était très bien.

Qu'avez-vous modifié pendant l'intersaison pour opérer une telle transformation ?
J'ai changé beaucoup de choses et pas seulement dans la tête. Je me sens beaucoup mieux physiquement que les autres années. Cette saison, je suis dans la forme de ma vie. Mais il y a autre chose. Quand je suis rentré cet été à Paris, après les vacances, j'ai regardé le Mondial à la télévision et ça a été un déclic. Ça m'a fait du mal de ne pas y être. Bien sûr, c'est de ma faute. Si j'avais tout bien fait pendant les trois dernières saisons, j'aurais pu aller au Brésil. Donc, aujourd'hui, j'ai décidé de ne plus perdre de temps.

Il paraît aussi que vous avez pris du poids ?
Non, je n'ai pas grossi mais je me sens plus fort. Si j'ai besoin d'aller au contact, je n'ai pas peur. La vérité c'est qu'avant, je reculais un peu. De toute façon, j'ai beau faire de la musculation, je ne prends pas de poids. Mon physique est comme ça. A 2 kg près, j'ai toujours le même poids.

Vous avez inscrit un but depuis le début de la saison. Pourquoi marquez-vous moins que par le passé ?
A Palerme, je jouais en attaque et je disposais de beaucoup de liberté. Lors de ma première saison à Paris, comme je le disais, j'évoluais comme deuxième attaquant. Après, j'ai souvent changé de postes et j'ai reculé sur le terrain. Malgré tout, lors de ma deuxième saison au PSG, j'ai marqué neuf buts, ce qui était pas mal pour un milieu du terrain, d'autant que j'ai arpenté toute la ligne. L'année dernière, j'ai inscrit trois buts mais je n'étais pas bon. Cette saison, j'espère arriver à dix buts.

Qu'est-ce qu'il vous manque pour y parvenir ?
Il faut que je me crée plus d'occasions. C'est un peu ce que je suis parvenu à faire dernièrement en club et avec l'Argentine. Mais il faut vraiment que je pense à marquer et, pour ça, que je sois positionné le plus haut possible. Quitte ensuite à faire les efforts pour récupérer le ballon si on le perd. Mais ça, ça va désormais.

Justement, pourquoi pensiez-vous qu'il n'était pas possible de bien jouer en attaque tout en effectuant un travail défensif ? Lors de votre deuxième saison, sous les ordres d'Ancelotti, vous étiez pourtant obligé de défendre ?
Oui mais c'était un peu différent. A l'époque je faisais les efforts pour bien me replacer afin que mes partenaires récupèrent la balle. Aujourd'hui je cours et je récupère le ballon. Mais il est vrai qu'avant je pensais que ce n'était pas possible. A force d'essayer, j'ai compris qu'on pouvait allier ces deux facettes : récupérer le ballon et faire un bon match sur le plan offensif. Le coach m'y a aussi encouragé et j'ai compris que cela m'aiderait à gagner ma place de titulaire.

Est-ce que c'est toujours compliqué de jouer en n° 10 avec Ibra comme vous l'évoquiez en septembre ?
Je comprends mieux ses mouvements. S'il décroche et vient dans ma zone, c'est à moi de me déplacer dans sa position pour marquer ou prendre l'espace libre. Sur les derniers matchs, nous avons bien combiné.

Allez-vous prolonger votre contrat avec Paris qui se termine en 2016 ?
Le club a parlé avec mon agent. Pour l'instant, il n'y a rien de concret mais je pense en effet que je vais prolonger à Paris. C'est ma volonté et aussi celle du club. Je laisse les discussions aller à leur terme mais je suis très content à Paris. Pour la durée ? Je n'en ai pas parlé avec mon agent, mais plus long ce sera, meilleur ça sera.

Le président Nasser Al-Khelaïfi a dit récemment que vous étiez le premier joueur du projet à avoir rejoint le PSG et que vous serez le dernier à le quitter. Qu'est-ce que cela vous inspire ?
C'est très agréable d'entendre ce type de propos. Tous les joueurs veulent venir à Paris car c'est une grande équipe qui joue la Ligue des champions chaque saison. Moi je suis arrivé avant tout ça et j'avoue que je suis très heureux d'être encore ici. Et si je peux continuer...

Lui avez-vous vraiment demandé s'il souhaitait vous voir quitter le PSG à la fin de la saison passée ?
Mon intention n'était pas de partir, mais je voyais que le club voulait se renforcer et recruter de grands joueurs. Donc, à la fin de la saison, j'ai demandé au président s'il avait vraiment besoin de moi ou s'il voulait que je laisse la place à un autre. Il m'a dit non, qu'il était derrière moi. Sa confiance est aussi une des raisons de ma transformation. J'ai voulu lui montrer qu'il avait eu raison de me garder.

Aviez-vous déjà eu ce type de relation avec un Président ?
Avec Zamparini (NDLR : le président de Palerme), j'avais aussi une très bonne relation. Il a fait des choses complètement folles. Je me souviens de mon premier jour à Palerme. A peine descendu de l'avion, je me suis rendu au centre d'entraînement et là, le président a voulu que je m'entraîne immédiatement afin de me voir jouer. J'ai refusé car je n'avais pas de chaussures ni de tenue. Alors il m'a conduit au centre commercial le plus proche pour acheter une paire de crampons.

Peut-on dire que vous êtes enfin heureux à Paris ?
Je l'ai toujours été. Ensuite, tu joues bien ou pas. C'est ça qui modifie un peu ton humeur. Mais je suis très content ici et ma femme aussi.

Vous avez dit que votre compagne vous a fait découvrir Paris. A-t-elle favorisé votre acclimatation ?
Je suis assez casanier et si je sors beaucoup, c'est pour elle. Car elle me fait connaître différents endroits. D'ailleurs, si j'ai choisi le PSG en 2011, c'est un peu grâce à elle. Quand je lui ai parlé de Paris, parmi les clubs intéressés, elle a tout de suite été emballée. Ce qui s'est passé par la suite est assez étrange. Quelques jours après, j'ai fait un rêve où je nous voyais visiter la tour Eiffel. Le matin suivant, j'ai appelé mon agent et je lui ai dit « On va à Paris ».

Est-ce que le fait de parler français vous a aidé dans votre progression cette saison ?
Ma première saison au PSG, j'ai fait ma vie. Les cours avec Lugano, on rigolait beaucoup mais on ne travaillait pas trop. Ensuite j'ai changé d'attitude. J'ai compris que ce n'était pas bon de ne pas pouvoir échanger. Là encore, c'est ma femme qui m'a poussé. Elle a commencé à prendre des cours à la maison. Mais moi, j'ai appris sur le tas.

Comment qualifieriez-vous le match de demain à Barcelone ?
C'est une rencontre excitante et très importante pour conserver la première place du groupe. Cela nous permettrait de tomber sur une équipe un peu moins forte au tour suivant. Mais cela va aussi nous permettre de savoir si nous sommes au niveau du FC Barcelone. A ce sujet, j'espère que nos deux éliminations en quarts de finale nous serviront.

Que voulez-vous dire par là ?
La clé c'est d'aller gagner à l'extérieur contre une grande équipe. Le jour où nous gagnerons à Barcelone, nous pourrons dire que nous sommes à leur niveau. On est capables de battre les grandes équipes de Ligue 1, mais les grandes équipes européennes sont au nombre de six ou sept. Et on doit obtenir une victoire référence sur le terrain d'une de ces formations. A domicile, nous sommes très forts, il y a les supporteurs, la famille, des éléments qui te donnent un petit truc en plus. Mais ce n'est pas la même chose de gagner à domicile et à l'extérieur.
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 12 Déc 2014, 17:29

Trophée UNFP : Pastore en lice pour le mois de novembre

Qui succèdera à Lucas Moura, joueur du mois d’octobre ? Javier Pastore a été retenu, au même titre de Alexandre Lacazette (Lyon) et Paul-Georges Ntep (Rennes) pour recevoir la nomination pour le mois de novembre pour ses prestations en championnat. Pour soutenir El Flaco, vous pouvez voter sur les sites de l’UNFP http://www.footballeurspros.fr/ligue1/t ... -mois.html et de L’Equipe http://www.lequipe.fr/Football/Ligue-1/joueur-du-mois/
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 19 Déc 2014, 17:03

Pastore : « J’espère rester à Paris »

Javier Pastore ne sera pas sur la pelouse du Parc des Princes demain. Mais il souhaiterait porter encore longtemps le maillot du PSG. Sous contrat jusqu’en 2016, la prolongation n’est toujours pas signée.

« 2014, c’est fini pour moi. Ce n’est pas grave, la blessure n’est pas très importante, je serai là en début d’année, explique à Yahoo! el Flaco. Le tirage contre Chelsea? L’année dernière nous avons fait un très bon match ici à domicile. L’important, c’est que nous avons vu que nous pouvions les battre. Cette année, avec plus de confiance, nous pouvons nous qualifier. Chelsea est meilleur que la saison dernière. Mais nous, de notre côté, nous sommes sortis de notre poule avec Barcelone, avec l’Ajax. Une prolongation de contrat ? Ça discute encore. La vérité, c’est que je ne pense pas à ça. C’est mon agent qui parle. Là, comme je vais avoir une semaine de vacances, je vais faire le point avec mon agent. J’espère rester à Paris. Ça ne dépend pas de moi. Il faut un accord. Laurent Blanc trop gentil ? Non, les entraîneurs sont différents. S’il fait bien les choses et qu’il est gentil, tant mieux. Peut-être que Thiago (Silva) a connu des entraîneurs pas très gentils, et il a déclaré ça… Nous avons perdu deux matches consécutifs et maintenant c’est l’entraîneur qui n’est pas bien… Ça fait deux ans qu’il fait bien les choses à Paris. Si on gagne, on n’en parlera plus. »
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 20 Déc 2014, 16:09

Le Trophée UNFP du joueur du mois de novembre pour Javier Pastore

Après Lucas, Javier Pastore. El Flaco a été désigné joueur du mois de novembre par les internautes, devant l’actuel meilleur buteur du championnat Alexandre Lacazette et le rennais Paul-Georges Ntep. L’un des hommes en forme de cette demi-saison parisienne voit ses performances récompensées avec ce trophée UNFP, le deuxième de sa carrière après celui reçu en septembre… 2011.

Résultat des votes :
Javier Pastore (Paris-SG) : 49%
Alexandre Lacazette (OL) : 36%
Paul-Georges Ntep (Rennes) : 15%
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 07 Jan 2015, 15:20

Pastore (1/2) : « Le PSG a assez d’argent pour acheter plusieurs Messi »

En Argentine, la presse évoque un « divorce » entre le FC Barcelone et Lionel Messi. Un terme certainement un peu fort.

Mais, Javier Pastore a tout de même été interrogé par Tyc Sports sur l’éventualité d’un transfert de Messi au PSG: « Je crois que si Leo quitte le Barça, ou s’il est mis sur le marché, notre président sera une des premiers à tenter de le recruter. Il ira se battre. L’argent? Ce n’est pas un problème l’argent, il a assez d’argent pour acheter plusieurs Messi ».


Pastore (2/2) : « Je suis super content d’être au PSG »

Si des joueurs expriment une certaine lassitude au PSG, Javier Pastore n’est pas touché par ce spleen. Flaco le dit sur les médias argentins, il est heureux au PSG et veut y continuer sa progression.

« J’ai beaucoup progressé ces dernières années en Europe. J’ai grandi en tant que joueur. Des choses que je ne faisais pas auparavant, je tente de les faire désormais et ça ne me réussit pas trop mal. Et je me sens bien. Aujourd’hui, je suis super content d’être au PSG. Je joue bien, j’essaie de faire gagner l’équipe. Je tente de progresser également pour devenir un joueur plus complet, a commenté Flaco par téléphone sur la chaîne Tyc Sports. Un retour en Argentine ? J’aime évoluer ici à ce niveau, jouer la Champions League. J’aimerais aussi jouer en Argentine, aussi parce que je ne l’ai pas vraiment fait et je suis resté avec cette envie. Cela se déterminera au fil des années, en fonction de l’évolution de ma vie professionnelle et privée. Quand je reviendrai? Je n’en sais rien. Je ne sais même pas de quoi sera fait l’année prochaine. »
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 10 Jan 2015, 21:32

Marcelo Simonian, l’agent de Pastore, met la pression sur le PSG

Lors d’une interview accordée à Getfootballnewsfrance.com, Marcelo Simonian, l’agent de Javier Pastore, a mis la pression sur le Paris Saint-Germain. Ce dernier a évoqué le contrat du numéro 27 qui n’a jamais été revalorisé ni prolongé depuis son arrivée en 2011. Il en profite pour se demander si l’amour de Javier Pastore au PSG est réciproque pour le club.

« Peut-être que Pastore n’est pas important pour le PSG. Nous verrons comment ça se passe. Regardez les salaires des autres joueurs et comparez avec celui de Pastore. Vous tirerez vos propres conclusions. Il a signé il y a presque quatre ans et est toujours resté avec le même salaire. Cela signifie que le PSG ne le considère pas à sa juste valeur, qu’il n’est pas aussi important que nous le pensons. Il a, de loin, le plus faible salaire des joueurs internationaux du PSG et un salaire plus faible que certains joueurs français. Ce n’est pas normal. Pour moi, Pastore a toujours été sous-estimé par le club mais je ne demande rien. L’amour est une relation réciproque. Et Pastore aime le PSG. Si le PSG veut Pastore, il signera un nouveau contrat. Si le PSG ne veut plus de Pastore, il quittera le club à la fin de son contrat. C’est la vie ».
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 11 Jan 2015, 19:01

Javier Pastore va être papa ! Félicitations au couple !

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 18 Jan 2015, 14:04

Pastore : « Le projet du PSG influence le football français de manière importante »

A l’occasion de l’avant-match PSG / Evian, Javier Pastore a accordé une interview à beIN Sports. Le joueur du PSG est revenu sur les différences en Ligue 1 depuis son arrivée et pense que le championnat s’est beaucoup amélioré techniquement.

« La Ligue 1 est un championnat bien plus physique comme tout le monde le sait. Depuis trois ans, beaucoup d’équipes se sont améliorées. Le championnat est meilleur et c’est tant mieux. Je veux juste continuer à gagner des titres avec mon club. Le plus surpris depuis mon arrivée en France ? Ce sont les supporters qui vivent le football à fond et puis il y a la façon de jouer vraiment basée sur le physique. Je ne m’y attendais pas. J’ai vraiment été très surpris de voir qu’il fallait être très physique pour évoluer dans ce championnat. Le championnat a pas mal changé. Quand je suis arrivé, il y avait trois grosses équipes : Paris, Marseille et Lyon. Aujourd’hui, il y en a bien plus comme Saint-Etienne, Monaco mais aussi Bordeaux. Il y a beaucoup d’équipes qui sont compétitives et qui jouent bien au football. Le championnat reste physique mais la Ligue 1 s’est énormément améliorée techniquement. Il est plus fort et c’est tant mieux pour tout le monde. Le projet du PSG influence le football français de manière importante. En changeant pas mal de choses, Paris a une grande influence. Le club a d’abord attiré quelques grands joueurs étrangers alors qu’ils n’étaient pas nombreux. Maintenant, ils n’hésitent pas à venir d’Italie, d’Espagne ou d’ailleurs. Il y a eu un impact sur la façon de pratiquer le football en France et ça a donné l’opportunité de voir différents styles de jeu ».
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 18 Jan 2015, 17:41

Pastore : « Nous ne sommes qu’à quatre points de Lyon, ce n’est pas beaucoup »

Interviewé par beIN Sports après la victoire du Paris Saint-Germain face à Evian (4-2), Javier Pastore a évoqué la différence de mentalité des joueurs par rapport à la saison dernière. Toutefois, le milieu offensif estime que Paris peut toujours revenir sur Lyon et que quatre points n’est pas un grand écart.

« Nous n’avons pas très bien débuté, c’est vrai. Nous avons eu la possession. Après Evian a ouvert le score. Et nous avons joué avec plus d’intensité. Avec nos deux buts, c’était un autre match. Nous n’avons pas la même attitude que l’année dernière. Pourtant ce sont les mêmes joueurs, le même entraîneur. La mentalité, c’est nous. Il faut rentrer dans le match et et se dire qu’on va gagner. C’est ce qui nous manque. Les deux derniers buts, c’était deux belles actions, deux buts importants. Ce serait plus important de marquer ces buts avant pour achever l’adversaire. Le championnat dépend de nous. Il faut gagner tous les matchs. Nous ne sommes qu’à quatre points de Lyon. Ce n’est pas beaucoup. On doit encore jouer contre eux, ce seront trois points en jeu ».
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 23 Jan 2015, 21:21

La prolongation de contrat de Pastore au point mort

Sous contrat jusqu’en juin 2016 avec le PSG, le timing voudrait que Javier Pastore prolonge son engagement avec le club de la capitale. D’autant plus que c’est le souhait des différentes parties. Mais aujourd’hui, les discussions sont au point mort, probablement pour des questions de salaire. Rappelons que dans la grille des salaires du club, le milieu de terrain argentin ne figure pas dans le top 10. Il gagnerait même trois à quatre fois moins qu’un Blaise Matuidi.

Si son agent, Marcelo Simonian, ne nous a pas confié le motif du blocage, celui-ci nous a affirmé que rien n’était actuellement dans les tuyaux. « Il n’y a rien de rien » nous a fait savoir l’agent.

A suivre.
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 26 Jan 2015, 16:40

Javier Pastore : « Mon seul objectif est de remporter la LdC avec Paris »

Tête d’affiche du nouveau projet sportif parisien à l’arrivée des Qatari dans le capital du Paris Saint-Germain, Javier Pastore est rapidement devenu l’un des chouchous du Parc des Princes. Alternant le bon et le moins bon sur les terrains ces dernières années, l’international argentin allie régularité et efficacité depuis le début la saison, pour le plus grand plaisir des supporters. Interrogé par Get French Football News (GFFN), El Flaco se livre sans retenue sur le chemin parcouru depuis qu’il a posé ses valises dans la Ville Lumière.

Leonardo
« A l’époque, je pouvais voir combien de gens pensaient que rejoindre le PSG représentait un risque. Quand je suis arrivé, le projet venait seulement de débuter mais je me suis très vite senti çà l’aise et en sécurité après avoir rencontré Nasser Al-Khelaifi et Leonardo. Leonardo est une personne très intelligente et très sympathique mais c’est aussi un gros travailleur. J’entretiens toujours une très bonne relation avec lui d’ailleurs. Il a été très important dans ma décision de rejoindre le PSG. Je me souviens qu’après un match entre l’Inter et Palerme, il était venu spécialement me voir pour me féliciter de mes prestations. Plus tard nous nous sommes téléphonés et il m’a expliqué le projet parisien en détails. Je ne peux pas vous dire s’il reviendra un jour au PSG. Ce ne sont pas mes affaires d’ailleurs… »

Ses trois premières saisons au PSG
« Ma première saison a été très bonne. J’ai marqué beaucoup de buts et je me sentais important pour l’équipe. Après ça, et pour diverses raisons, je n’ai pas été capable d’effectuer de bonnes préparations physiques jusqu’à celle de 2014. J’ai commencé à perdre mes grandes aptitudes physiques et, en plus général, ce n’était vraiment pas une bonne période pour moi. Aujourd’hui je me sens fort à nouveau, j’ai plus de force et d’envie que jamais auparavant. Je me sens plus complet. C’est une bonne période. J’essaie de rester concentré sur mes objectifs en tant que joueur mais j’essaie également de faire plaisir autour de moi. C’est un bonheur immense de voir les gens qui te sont proches être contents de ce que tu fais. J’ai dû faire des efforts pour rester concentré sur les consignes tactiques que mes entraîneurs m’ont demandé aussi. Je pense que Carlo Ancelotti et Laurent Blanc m’ont appris à être plus utile pour le bien de l’équipe. Je ne dois pas non plus oublier l’impact qu’Antoine Kombouaré a eu sur moi. Il a été très important à mon arrivée à Paris. Grâce à eux, j’ai appris psychologiquement à séparer les éléments extérieurs qui n’avaient rien à voir avec mon travail et à rester concentré sur ce que je devais faire. Plus jeune, ces facteurs externes m’affectaient bien plus que maintenant. »

Laurent Blanc
« J’ai une excellente relation avec lui, vraiment. J’essaye de mettre en application tout ce qu’il me dit, à chaque match et du mieux que je peux. Je suis très admiratif de lui en tant que personne et en tant qu’entraîneur. Je le respecte énormément. Il est plein d’expérience. Bien sûr, parfois, j’ai un avis différent du sien, mais je donne le meilleur de moi-même pour aider l’équipe, que je sois sur le terrain ou sur le banc. Il est très précis avec nous et je ne peux que répéter combien je suis admiratif et reconnaissant de travailler sous ses ordres. Bien sûr, je veux jouer tous les matches. Contre Barcelone par exemple, ce n’était pas une question de juste ou pas juste. Le coach voulait absolument gagner cette rencontre et il a fait des décisions en ce sens. La seule réponse que je puisse apporter c’est de travailler encore plus dure. D’ailleurs le lendemain de ce match, je me suis tellement donné à l’entraînement que je me suis blessé… »

Sa prolongation de contrat
« Je suis tombé amoureux de la France, du Paris Saint-Germain et ma relation avec le président Nasser Al-Khelaifi est exceptionnelle. Mon agent et lui entretiennent une relation toute aussi bonne. On ne va pas spéculer là dessus mais nous aimerions simplement trouver un accord qui satisfasse toutes les parties. Parfois ces situations se règlent rapidement, parfois non. C’est comme ça, c’est la vie. Finir ma carrière au PSG ? On verra. Pour l’instant, mon seul objectif est de remporter la Ligue des Champions avec Paris. »

Ses gestes techniques préférés
« Je n’y ai jamais vraiment pensé. J’essaye juste d’être le plus efficace possible sur le terrain. Je ne m’entraîne jamais à faire tel ou tel geste à l’entrainement pour le refaire en cours de matches. J’improvise toujours selon la situation. Je donne mon meilleur pour l’équipe et je suis très content quand je marque ou quand mes coéquipiers marquent. En ce moment, je joue derrière trois attaquants, du coup je dois travailler encore plus pour les fournir en bons ballons. Si je vois un coéquipier en meilleure position que moi pour marquer, je ferais toujours une passe parce que je préfère qu’on remporte la victoire plutôt que d’améliorer mes statistiques personnelles. »

Un petit mot sur ses coéquipiers
« Lucas a la vitesse, la puissance et la technique pour devenir un Top Player et, sans aucun doute, il le deviendra. Verratti est incroyable. Il deviendra l’un des meilleurs joueurs du monde. C’est déjà un joueur et une personne incroyable… Ibra est un grand homme et il a toujours été sympa avec moi. Il est plein d’esprit et me fait toujours rire. Pocho, c’est celui qui fait le plus de blagues, toujours de bonne humeur. Cavani, c’est le plus calme. Il adore rester chez lui, à la maison, et se détendre. Le plus dingue, c’est David Luiz, un mec incroyable. Toujours à nous faire rire et à faire des choses marrantes. En fait, je pense avoir de bonnes relations avec tous mes partenaires même si je m’entends vraiment très bien avec Lavezzi, Verratti, Maxwell et Motta. Mais au-dessus de tous, il y a Sirigu. C’est comme un frère pour moi. »

Chelsea
« Chelsea est une grande équipe mais on a déjà montré qu’on pouvait les battre. Quelqu’un comme Mourinho, qui a déjà tout gagné, ne mérite que mon admiration et mon respect. Mon but contre eux la saison dernière était très beau mais au final il n’a pas suffit… »

Sa vie privée
« Paris est une ville tellement belle et incroyable… C’est bourré de culture et il y a une telle diversité de choses à faire… Mais j’aime surtout être à la maison, avec mes proches et ma famille. Si mon futur enfant jouera au foot plus tard ? Apparemment c’est une fille alors je pense que je préférerais qu’elle ne se lance pas dans le football ! (rires). »
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 26 Fév 2015, 16:07

Pastore va prolonger au PSG

Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain Javier Pastore serait sur le point de trouver un accord avec ces dirigeants pour prolonger son contrat.

En effet, selon le journal l’Equipe, l’argentin doit signer un nouveau bail qui le lierais avec le PSG jusqu’en 2019. Son salaire passerait de 4.2M€ à 6.5M€ par an.
Un bon point de régler pour le PSG.

Article rédigé par Tony11
http://www.lemeilleurdupsg.com/article- ... u-psg.html
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Mikael » 01 Mars 2015, 12:59

Selon TuttoMercatoWeb, le Paris Saint-Germain va finaliser ce mercredi la prolongation de contrat de Javier Pastore. Même si des négociations sont encore en cours entre le représentant du joueur argentin et les dirigeants parisiens, notamment sur la question des primes, il paraît désormais acquis que Javier Pastore va prolonger son bail au PSG jusqu’en 2019.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar jebay007 » 04 Mars 2015, 14:40

j'espere qu'il n'a pas amelioré son niveau de jeux uniquement dans le but d'obtenir une belle augmentation

:héhé: Aller au Mac Do pour une salade c'est comme aller aux putes pour un calin :héhé:

Avatar de l’utilisateur
jebay007
Modérateur
 
Message(s) : 12262
Inscription : 19 Mai 2011, 06:27
Localisation : Gironde
Idendifiant Xbox Live: jebay 007

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 10 Mars 2015, 17:07

Sélections : Pastore et Lavezzi appelés ensemble avec l’Argentine

Jusqu’à la Coupe du Monde, Ezequiel Lavezzi était généralement le seul parisien à figurer dans les sélections argentines. Depuis, c’est surtout Javier Pastore qui était appelé. Cette fois, les deux seront réunis sous le maillot de l’Albiceleste. « Flaco » et « Pocho » été retenus par Tata Martino pour les oppositions contre le Salvador et l’Equateur, les 28 et 31 mars prochains.

La sélection : Guzman, Romero, Rulli – Garay, Zabaleta, Rojo, Roncaglia, Musacchio, Orban, Otamendi – Pastore, Di Maria, Biglia, Pereyra, Banega, Pérez, Mascherano – Lavezzi, Aguero, Higuain, Tevez, Messi.
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: 27 Javier Pastore

Messagepar Infuz » 13 Mars 2015, 16:10

Pastore : « Il y a un an, on était venu pour ne pas prendre de but et ce n’est pas ça, le football »

Une envie d’apothéose. Javier Pastore attend de son équipe le meilleur en cette fin de saison, avec jeu et détermination.

« Les trois jours qui ont précédé ce rendez-vous contre Chelsea, on a beaucoup parlé entre nous, les joueurs, mais aussi avec le coach. On est venu à Londres pour jouer avec une autre mentalité que la saison passée. On a un peu plus d’expérience aussi. Il y a un an, on était venu pour ne pas prendre de but et ce n’est pas ça, le football. À l’arrivée, on a perdu. Cette fois, on était venu pour en marquer et on est passé, commente El Flaco dans L’Equipe. Nous avons joué exactement le match que Laurent Blanc nous a demandé. Il était important de maintenir le ballon au sol et de se dire que, même si on ne se procurait pas beaucoup d’occasions, on aurait des possibilités sur coups de pied arrêtés. C’est ce qui s’est produit.’

Et le talentueux argentin affiche des ambitions pour son club : « Il reste encore beaucoup d’équipes très fortes mais on a démontré qu’on pouvait rivaliser avec elles. C’est la première fois que Paris en élimine une. Nous sommes prêts pour de grandes choses, ajoute -t-il. En Championnat ? Nous ne sommes qu’à un point de Lyon. Ce n’est rien. Je pense que Lyon peut encore perdre des points. On a désormais l’ambition de jouer avec la même mentalité. On va aussi profiter des retours de blessure comme ceux de Thiago Motta et de Cabaye, on a des joueurs qui ont montré qu’ils pouvaient être importants en Ligue des champions, comme Rabiot qui est entré en jeu à Chelsea et a fait un grand match. Nous avons l’effectif pour jouer les quatre compétitions à fond et nous y imposer. »
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

PrécédentSuivant

Retour vers Les joueurs, Le staff


  • Publicité
cron