Anciens Joueurs

Tous les joueurs passés par le Paris Saint-Germain

Modérateurs: nikoinho, jebay007

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 15 Juil 2014, 19:23

OFFICIEL : Obbadi (Monaco) au Hellas


Le Hellas a recruté Mounir Obbadi qui arrive en prêt avec option d’achat en provenance de Monaco. Ce milieu de terrain marocain de 31 ans a passé les derniers 18 mois sur le rocher et a inscrit 3 buts en 31 matches lors de la dernière saison de Ligue 1.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Publicité

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 23 Juil 2014, 20:55

Yacine Brahimi signe 5 ans au FC Porto


L’international algérien Yacine Brahimi s’est engagé pour 5 saisons au FC Porto, quittant le club espagnol de Granada, a annoncé mercredi le club portugais dans un communiqué. Le montant du transfert du milieu de terrain passé par le centre de préformation du PSG s’élève à 6,5 millions d’euros, assorti d’une clause de cession de 50 millions d’euros, a précisé le club.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Infuz » 28 Août 2014, 15:25

Une minute de silence pour Jean-François Beltramini ?

Jean-François Beltramini n’est plus. L’ancien joueur natif des Clayes-sous-Bois a été la victime d’un cancer à 66 ans.

Maçon et joueur de Versailles puis de Mantes, l’attaquant est devenu tardivement professionnel (à 26 ans) avec un contrat à Laval en 1974. Après un passage au PFC, c’est à 31 ans qu’il rejoint le PSG de Francis Borelli. Jean-François Beltramini remplace Carlos Bianchi, il inscrit 14 buts en 30 matches. Dominique Rocheteau, recruté la saison suivante, devient titulaire au poste et réduit fortement son temps de jeu.

En 1981, il quitte donc le PSG pour quatre saisons fastes à Rouen.

Un temps entraîneur au Paris Saint Germain, Jean-François Beltramini a coupé par la suite les ponts avec le football professionnel.

Le PSG honorera-t-il sa mémoire dimanche soir lors de la réception de l’ASSE ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 30 Août 2014, 18:45

Reims : c'est fait pour Mavinga (officiel)
»

Comme attendu, Chris Mavinga (23 ans) rejoint le Stade de Reims. Le latéral gauche s'est engagé ce samedi pour une saison en faveur du club champenois. L'ancien Rennais est prêté par son équipe russe du Rubin Kazan.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 19 Sep 2014, 16:36

Le Havre: M'Bami rejoint J. Leroy



Ce vendredi, le Twitter officiel du Havre AC, formation actuellement 16e de Ligue 2 après avoir changé d'actionnariat principal, annonce la signature de Modeste M'Bami pour les deux prochaines saisons.

Âgé de 32 ans, le Camerounais rejoint, notamment, Jérôme Leroy avec lequel il a évolué sous les couleurs du PSG pendant quelques matches en 2003.

L'ancien milieu de terrain parisien était libre de tout contrat après une dernière expérience sous les couleurs des Millonarios en Colombie.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Infuz » 09 Nov 2014, 18:54

Lescure : « Refuser le titre de 1993, c’était une décision d’industriel de la télé »

Le Clasico ne date pas du 5 mai 1989 et d’un match décisif entre l’OM et le PSG pour l’obtention du titre de champion de France (lire ici) mais d’après 1991 et le rachat du club de la capitale par Canal Plus. Pierre Lescure, ancien PDG de la chaîne, soutient cette version.

« Un film dont tu connais la fin, c’est pas très rigolo. Il ne s’agissait pas de créer artificiellement une compétition, mais il fallait une incertitude. L’OM était armé sportivement, financièrement et psychologiquement avec la force de Tapie, pour se balader. Donc, on s’est investi dans le PSG, raconte Pierre Lescure sur le site de L’Equipe. Le clasico n’existait pas. La seule notion française de duels en Championnat, c’était les derbys. Le clasico n’est venu qu’avec la renaissance de Paris alors que Marseille restait en excellente santé. D’un seul coup, les matches Paris-Marseille ont pris une grande dimension. Et ils ont eu un effet sur les abonnements. »

Plus intéressant, l’ancien patron de Canal Plus avoue que le choix par le PSG de refuser le titre de champion de France 1993 suite à la disqualification de l’OM, c’était pour le bien… de la chaîne !

« Si c’était à refaire, je pousserais à la même décision. Au-delà de cette histoire, cette année-là, Marseille n’a pas volé le titre. Mais surtout, on s’est dit : si on accepte d’être champion, vis-à-vis des supporters de Marseille, c’est intenable. C’était une décision d’industriel de la télé » explique Pierre Lescure.
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 09 Nov 2014, 19:52

Il nous apprend rien de nouveau
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Infuz » 18 Nov 2014, 17:11

Décès d’Ilija Pantelić

Ilija Pantelić – international yougoslave, ancien gardien de but du PSG (1974-1977 / 114 matches) puis entraîneur de mai à juin 1977 le temps de 4 matches avant de devenir adjoint jusqu’en 1980, puis recruteur une saison - nous a quitté à l’âge de 72 ans. Le club de la capitale est donc en deuil.
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 18 Nov 2014, 20:33

Michel Moulin en garde à vue


Le Point annonce ce mardi soir le placement en garde à vue de Michel Moulin pour «corruption active et passive dans le cadre de manifestations sportives». L’ancien conseiller sportif du PSG serait soupçonné d’avoir joué un rôle d’intermédiaire pour le compte de Serge Kasparian et Jean-Marc Conrad, respectivement actionnaire majoritaire et président du Nîmes Olympique. Conrad ainsi que le président de Caen Jean-François Fortin et l’entraîneur de Dijon Olivier Dall'Oglio avaient été placés en garde à vue mardi matin suite à des soupçons de matches arrangés en Ligue 2 la saison dernière.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Infuz » 23 Déc 2014, 19:45

Apoula Edel : « Les gens ne soulignaient jamais mes bonnes performances »

Apoula Edel a marqué les esprits lors de son passage à Paris. Pas toujours comme souhaité. Mais selon le gardien de but, sacré champion de l’Indian Super League avec l’Atlético de Calcutta, on a été trop sévère avec lui.

« Je trouve positif mon bilan au PSG. Il y a des moments où j’étais moins bien, mais ça arrive dans une carrière de haut niveau. Je suis fier de ce que j’ai réalisé là-bas, parce que je sortais de nulle part et je me retrouvais à jouer au Parc des Princes, commente le portier dans So Foot. Les fameuses boulettes? Moi, j’en vois trois. Contre Monaco au Parc en 2009-2010, puis en match de préparation à l’été 2010 contre le Sporting Lisbonne, sur la passe en retrait de Sammy Traoré, et enfin à Lyon en 2010-2011. Mais les gens ne soulignaient jamais mes bonnes performances. Les observateurs attendaient que je me rate pour me tomber dessus. Ils oublient qu’on termine 4e en 2011. Si j’étais si mauvais que ça, vous pensez vraiment que l’on aurait terminé si bien classés ? »
Image
Avatar de l’utilisateur
Infuz
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 21305
Inscription : 11 Mars 2011, 00:41

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 04 Jan 2015, 19:47

Coman pourrait finir... en Serie B



En panne de temps de jeu à la Juve, Kingsley Coman pourrait bien faire l'objet d'un prêt cet hiver. Il aurait été sollicité par un club de deuxième division italienne.


« Ces derniers temps, c’est vrai, je n’ai pas eu beaucoup de temps de jeu, mais je ne suis pas inquiet. » Il y a quelques semaines, Kingsley Coman se disait confiant. Vouloir rester à la Juve en dépit d’un temps de jeu famélique, lui qui n’a joué que 7 petits matches de Serie A cette saison. Mais qu’en est-il aujourd’hui, alors que la Vieille Dame cherche à recruter un nouvel élément offensif ? La question reste entière, mais nul doute que le jeune attaquant n’est pas encore assuré de passer l’hiver dans le Piémont.

Récemment cité par la presse italienne dans l’hypothèse d’un échange avec le playmaker génois Diego Perotti, Coman est sollicité pour des prêts. C’est ainsi que La Stampa nous apprend aujourd’hui que l’ancien Parisien a été réclamé par le pensionnaire de Serie B Bologne, qui aurait pris contact avec les dirigeants bianconeri, lesquels ne se sont pas dits fermés à l’idée à condition qu’un renfort soit enregistré en amont.

Il y a donc possibilité pour que Coman recule d’un cran pour évoluer en deuxième division italienne. Un pas en arrière ? Pas forcément, quand on sait que l’attaquant disposera d’un temps de jeu plus conséquent tout en trouvant une nouvelle ambition, Bologne, actuel 3e de Serie B, étant un candidat à la montée très actif sur ce mercato, le premier de l’ère américano-canadienne du club. Une affaire à suivre.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 07 Jan 2015, 19:34

L'ancien attaquant du PSG Aloisio signe à Ipanema


Aloisio Chulapa continuera à jouer au football en 2015. L'ancien attaquant du PSG et de l'ASSE s'est engagé avec le petit club de Santana d'Ipanema, équipe de l'état de l'Alagoas, sa région natale.
Le vétéran, âgé de 39 ans, a évolué en France entre 1999 et 2003 avant de revenir au pays.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 03 Mars 2015, 17:25

Aliou Cissé sélectionneur du Sénégal ?

Aliou Cissé (38 ans), l’ancien joueur du Paris-SG, de Montpellier et de Sedan notamment, devrait être officiellement nommé sélectionneur du Sénégal jeudi. Le journal de référence sénégalais Stade l’annonce en une ce mardi. Cissé devrait succèder à Alain Giresse qui a été éliminé dès le premier tour de la dernière CAN avec les Lions de la Téranga en janvier dernier.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 05 Mars 2015, 19:26

Sénégal, Aliou Cissé succède à Giresse


Aliou Cissé a été désigné ce jeudi nouveau sélectionneur du Sénégal en remplacement du Français Alain Giresse.

Les Lions de la Téranga ont un nouveau sélectionneur en la personne d’Aliou Cissé. A 38 ans, et après s’être occupé en tant qu’adjoint de la sélection olympique, l’ex-joueur de Sedan et du PSG va donc s’occuper de l’équipe A. Sa mission sera de mener les siens à la qualification pour la prochaine CAN ainsi que le Mondial 2014. Pour rappel, Cissé était le capitaine du Sénégal lors de la belle épopée de la Coupe du Monde asiatique en 2002.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 13 Mars 2015, 18:25

Officiel : Halilhodzic retrouve un banc !



Annoncé un temps du côté de Lille, Vahid Halilhodzic a été nommé sélectionneur de la sélection national du Japon. Le technicien bosnien succède au Mexicain Javier Aguirre qui avait été limogé en février dernier.

L’ancien coach du PSG, passé également par Lille, Rennes ou encore Zagreb, avait emmené l’Algérie en 8e de finale du Mondial au Brésil pour la première fois de son histoire. Il est attendu au Japon mardi prochain pour préparer les matches amicaux contre la Tunisie (27 mars) et l’Ouzbékistan (31 mars).
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 07 Avr 2015, 18:12

Reims : Vasseur officiellement « relevé de ses fonctions »

Le président du Stade de Reims Jean-Pierre Caillot l’a confirmé ce mardi en conférence de presse, l’entraineur Jean-Luc Vasseur a été officiellement « relevé de ses fonctions ». Il est remplacé par son adjoint Olivier Guégan. Le club champenois pointe actuellement à la 16e place de Ligue 1, avec trois points d’avance sur Toulouse, premier relégable.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 28 Avr 2015, 19:01

Bruno Rodríguez : « Je regretterai toujours d'avoir quitté le PSG »

Parmi les onze clubs qu'il a connus dans sa carrière, Bruno Rodríguez a notamment porté les couleurs du PSG et de Metz. Entre boulangerie, équipe de France et regrets éternels, Bruno livre une interview plaisir.

Vous avez joué deux saisons à Metz, entre 1997 et 1999, quels souvenirs gardez-vous de cette période ?
C'est, je pense, l'un des meilleurs moments de ma carrière sportive. Au niveau de l'amitié, de l'esprit de camaraderie qui régnait dans cette équipe, tout était parfait. Je garde un excellent souvenir de ces deux saisons. Non seulement le groupe s'entendait très bien, mais cette entente s'élargissait même jusqu'aux dirigeants et à toutes les personnes qui travaillaient au sein du club. Il y avait vraiment un esprit familial, une sorte de communion entre nous. C'est d'ailleurs cette formidable entente qui nous a permis d'avoir les résultats qu'on a eus. On allait tous à l'entraînement avec le sourire. D'ailleurs, on aurait même pu y dormir tellement c'était un plaisir pour tout le monde d'être là. Et quand vous avez une telle ambiance dans un groupe, ça se ressent sur le terrain, c'est évident.

Vous étiez d'ailleurs tout proches d'être sacrés champions, en 1998, mais Lens l'emporte finalement à la différence de buts…
Oui, c'est rageant de perdre comme ça. On avait fait une super saison et on aurait tellement aimé remporter ce titre pour les supporters et les gens du club. Honnêtement, il aurait été plus logique de faire un match d'appui, au Stade de France, par exemple. Une sorte de finale qui aurait été une grande fête pour tout le monde. C'est vraiment cruel de perdre à la différence de buts. Avec Lens, je perds également un titre à la dernière journée, mais au moins c'était une sorte de finale face à Lyon. Je préfère largement perdre comme ça.

D'un point de vue personnel, vous pensez que c'est le summum de votre carrière, là où vous avez été le plus performant ?
Non, pas forcément. C'est vrai que j'étais bien, mais je l'étais également à Bastia et même au PSG. À Metz, j'étais dans la continuité de ce que j'avais fait à Bastia, et puis j'avais également l'âge où l'on est au top physiquement pour un footballeur. Quand j'y repense, ça reste vraiment une belle époque.

Vous évoquez le PSG, c'est d'ailleurs après vos deux belles saisons messines que vous signez à Paris. C'était une sorte de consécration de signer là-bas ?

Il faut savoir que depuis tout petit, je rêvais de jouer au Parc des Princes. Cette envie me venait de l'époque où, gamin, j'avais joué la Coupe « Vache qui rit » avec mon petit club de l'Étoile. On s'était retrouvé à jouer sur la pelouse du Parc et j'avais été vraiment fasciné par la beauté de ce stade. Je voulais absolument revenir jouer là-bas un jour. Du coup, quand le PSG s'est manifesté, il est évident que je ne pouvais pas refuser.

Si l'histoire commençait bien, elle a plutôt tourné court. Gardez-vous un souvenir mitigé de cette expérience parisienne ?
Oui, un peu. J'avais réalisé une bonne fin de saison avec le PSG, et puis les dirigeants n'ont pas tenu des promesses qu'ils m'avaient faites, et j'ai donc décidé de quitter le club. Il faut bien avouer que j'ai fait une erreur en m'en allant comme ça, sur un coup de tête. C'est d'ailleurs la plus grosse erreur de ma carrière. J'aurais dû attendre au moins six mois de plus, mais voilà, avec mon caractère bien trempé je n'ai écouté personne et j'ai fait mes valises.

Qu'est-ce qui a motivé cette décision ?
Un non-respect de choses que l'on m'avait promises. Je n'ai pas vraiment envie de m'étaler sur le sujet, tout ça appartient au passé et ça ne sert à rien de le remuer. Je regretterai toujours d'avoir quitté le PSG si rapidement, mais c'est comme ça, on ne revient pas en arrière.

Votre passage au PSG, c'est également ce but de la victoire contre l'OM. Un événement qui vous a permis de gagner le respect des supporters.

C'était assez incroyable, je n'avais jamais connu ça. À l'époque, cela faisait quelques années que Paris n'avait plus gagné contre Marseille et il y avait vraiment une énorme attente autour de ce match. Je ne me rendais pas compte à quel point ce match avait de l'importance pour les supporters. Ce but reste quelque chose de particulier, c'était vraiment un moment très fort. D'ailleurs, encore aujourd'hui, quand je vais à Paris, les gens m'en parlent et me remercient pour ce but. C'est assez surprenant, surtout que quand je monte à Paris, je m'attends à passer inaperçu, et pourtant, il y a toujours des passionnés qui me reconnaissent et avec qui j'échange bien volontiers. On a souvent parlé des supporters parisiens en mal, mais moi, j'ai toujours trouvé que ces supporters sont surtout des passionnés, à fond derrière leur club, et c'est quelque chose qui m'a énormément touché.

Vous aviez une bonne relation avec eux ?
Oui, très bonne. J'ai toujours eu de bonnes relations avec les supporters de mes clubs, car j'ai toujours donné le meilleur de moi-même, je me suis toujours battu pour le maillot que je portais. Et ça, les supporters savent l'apprécier. Bien sûr, il y a des fois où tu passes à travers ton match, mais le plus important reste de toujours mouiller le maillot. Quand je jouais encore au PSG, il m'arrivait souvent de croiser des supporters dans la rue, et nous avons toujours eu des rapports très courtois, très aimables. Mais bon, ça n'a rien à voir avec maintenant, on était des petits joueurs (rires).

En parlant de ça, quel regard portez-vous sur le PSG actuel ?
Je suis très content pour Paris, déjà, mais je le suis également pour le championnat de France, car ça permet à la Ligue 1 d'être plus exposée dans le monde, et maintenant les gens commencent à parler en bien de notre championnat. Et puis il ne faut pas se mentir, c'est toujours plus agréable de voir jouer des mecs comme Pastore, Ibra ou Verratti. Je vais plus volontiers au stade quand il y a des joueurs comme ça sur la pelouse, c'est évident. Il faut bien avoir conscience que c'est une chance d'avoir ces joueurs-là dans notre championnat.

Cette année encore, le PSG a chuté en quart de finale de la Ligue des champions. Quand, selon vous, seront-ils capables de franchir un palier en Europe ?
Tout ne peut pas se faire du jour au lendemain, le projet n'a que trois-quatre ans, il faut être patient. Regardez une équipe comme le Real, ça a beau être le plus grand club au monde, ils ont mis douze ans pour aller chercher leur dixième Ligue des champions. En France, on veut tout gagner tout de suite. Parce qu'il y a des stars, le PSG doit remporter immédiatement la C1, mais soyons sérieux, il faut plus de temps que ça. Il faut déjà se constituer un solide palmarès sur le plan national et continuer d'avancer. Tous les plus grands clubs européens ont gagné entre dix et vingt fois leur championnat, Paris ne l'a fait que quatre fois.


Pour en revenir à votre carrière, après votre départ du PSG, vous vous retrouvez à Bradford, en Angleterre, et l'on ne peut pas dire que ce soit une franche réussite. Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

J'ai fait un très mauvais choix en allant là-bas. À la base, je voulais être prêté à Bordeaux qui était partant pour m'accueillir, mais Paris n'a pas voulu me laisser partir là-bas, pour ne pas renforcer la concurrence. Après ça, je signe un peu dans la précipitation à Bradford où l'entraîneur n'était même pas au courant de mon arrivée. Le manager qui m'avait fait venir ne l'avait pas prévenu. Donc bon, déjà, on part sur de mauvaises bases. Et puis tout était compliqué, je ne parlais pas la langue, l'entraîneur m'a bien fait comprendre qu'il ne voulait pas me faire jouer. À partir de là, c'est difficile de rester, donc j'ai pris mes cliques et mes claques et je suis parti.

Dans votre carrière, vous avez connu un total de onze clubs. Qu'est-ce qui vous a fait bouger si souvent ?
Je voulais jouer, tout simplement. Mon plaisir a toujours été d'être sur le terrain, c'est là où je me sens le mieux, et à partir du moment où je me retrouvais sur le banc, j'essayais d'aller chercher du temps de jeu ailleurs. Je savais qu'une carrière passait très vite, donc je voulais absolument jouer le plus possible. Le plaisir du jeu était le plus important, c'est ce qui m'a toujours motivé.


Pensez-vous qu'il y a eu une fracture dans votre carrière après votre départ du PSG ?
Oui, totalement. J'aurais dû partir du PSG en signant dans un club plus intéressant pour ma carrière, mais bon, ça n'a pas été le cas. Après, si le PSG m'avait laissé partir à Bordeaux, je pense que tout aurait été différent. À l'époque, Bordeaux jouait le titre et la Ligue des champions, ce qui était très intéressant. Mais c'est comme ça, j'ai fait le mauvais choix au mauvais moment, c'est la vie. Après, je suis quand même très content de ma carrière, c'est déjà très bien de gagner sa vie en jouant au football. J'ai fait un mauvais choix, voilà tout, mais qui n'en fait pas dans sa vie, hein ? Des regrets, on en a tous, mais on ne peut rien y changer. Bien sûr, j'aurais aimé que certaines choses se passent différemment, comme l'équipe de France, notamment.

Comment ça ?
Je regrette d'avoir raté certaines compétitions. À l'époque de la Coupe du monde, je pense que j'étais dans les petits papiers du sélectionneur. J'étais l'un des meilleurs buteurs du championnat français, je m'entendais bien avec Robert Pirès sur le terrain, bref, il y avait des bruits qui circulaient. Et ils étaient assez intenses (rires). J'ai connu toutes les catégories de jeunes, les A' également, donc je regrette de ne pas avoir connu l'équipe de France. Quand j'étais à Paris, Roger Lemerre m'avait appelé pour me faire revenir en A' en me disant que j'avais des chances d'intégrer l'équipe pour le championnat d'Europe, mais je n'ai pas pu y aller à cause d'un blessure. Mais voilà, encore une fois, c'est comme ça.

Après une dernière pige à Clermont, vous mettez un terme à votre carrière en 2005. Cela n'a pas été trop difficile ?
Déjà, il faut savoir que je suis allé à Clermont car j'avais fait une promesse au président de l'époque, deux ans auparavant. Il était venu me voir à Lens pour me faire venir, et j'avais beaucoup apprécié, je lui ai dit que je voulais encore jouer au plus haut niveau, mais je lui ai promis de venir dans son club vers la fin de ma carrière et je l'ai fait. Malheureusement, je n'ai joué que cinq mois à cause d'une blessure et j'ai dû mettre un terme à ma carrière. J'ai quitté le football sans aucun regret, car j'en avais un peu marre à l'époque. J'ai tout coupé pendant cinq-six ans, et je le regrette aujourd'hui car, avec le recul, j'aurais bien aimé intégrer un club dans la cellule recrutement ou quelque chose comme ça.

Au lieu de ça, vous avez donc ouvert une boulangerie ?

Oui, tout à fait. J'ai ouvert une boulangerie chez moi, à Bastia, avec un ami. On a eu cette idée, car c'était le plus simple et le plus rapide pour monter une affaire. Je n'étais pas aux fourneaux, mais en revanche, j'étais à la vente. C'était une très bonne expérience, même si c'est un métier assez dur où il faut être sur le pont à six heures du matin. Ça n'a rien à voir avec la vie de footballeur (rires). Mais ça m'a appris un autre métier et j'ai beaucoup aimé, surtout que j'ai toujours apprécié le contact avec les gens.

Les clients n'étaient pas trop surpris d'être servis par Bruno Rodríguez ?
Un petit peu au début, forcément. D'ailleurs, au départ, les gens venaient peut-être un peu pour ça, mais j'espère qu'après ils revenaient surtout pour la qualité de notre pain (rires).

Et désormais, qu'est-ce que vous faites ?
Je m'occupe de ma femme, et de mon fils qui joue au tennis. Pour l'instant, il a douze ans et il a plutôt un bon niveau, on espère qu'il va intégrer le pôle France. Mais bon, le plus important est qu'il s'épanouisse, on verra bien pour la suite. Sinon, j'aimerais vraiment intégrer un club, mais ce n'est pas évident. J'attends, mais le téléphone ne sonne pas encore (rires).
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

Re: Anciens Joueurs

Messagepar Mikael » 09 Juin 2015, 19:18

Reinaldo signe au FC Goa

Attaquant du PSG entre 2001 et 2005 (78 matchs, 15 buts), Reinaldo s'est engagé pour la saison 2015 du championnat indien avec le FC Goa. Désormais âgé de 36 ans, il jouait au Brésil depuis trois ans après des expériences en Chine, au Japon et en Corée du Sud.
Avatar de l’utilisateur
Mikael
Parisien Légendaire
 
Message(s) : 17925
Inscription : 03 Juil 2009, 12:12

PrécédentSuivant

Retour vers Les anciens joueurs


  • Publicité
cron